Des expériences à vivre

A la découverte des plantes sauvages comestibles avec Stéphane Loriot !

Balade plantes comestibles
Destination Paris-Saclay

ATTENTION !! Ne mangez pas n’importe quelle plante, renseignez-vous au préalable !

Elles sont partout ! Vertes, rouges, violettes, les plantes sauvages comestibles, nous les retrouvons partout. Dans les parcs et jardins bien sûr, mais également dans des endroits plus inattendus comme aujourd’hui, aux abords de la gare RER de Gif-sur-Yvette.

En immersion totale avec la nature

Balade plantes comestibles
Destination Paris-Saclay

Stéphane Loriot, notre guide, nous demande d’éteindre nos téléphones car il est sensible aux ondes. Cela nous permet de nous immerger plus rapidement et plus facilement dans son monde herbivore.

Stéphane, est un amoureux des plantes, il en connaît les moindres vertus et utilisations. Employé par le Parc Naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse, il a pour habitude de faire des sorties découvertes des “mauvaises herbes” que l’on a tous dans nos jardins !

La découverte de la première plante comestible

Notre expert nous présente la première plante de la journée : la Mauve. La Mauve est une jolie fleur violette que l’on consomme le plus souvent sous forme de tisane. Mais le plus intéressant ce sont les feuilles que l’on peut cuisiner en fricassée ou encore en velouté. Un vrai régal !

Aussitôt reparti, nous faisons quelques pas avant de nous arrêter de nouveau car Stéphane a repéré au loin des pissenlits ! Tout le monde connaît les fameux pissenlits qui font faire pipi au lit …Ils sont appelés ainsi car c’est une plante très diurétique. Mais il est également possible de manger les feuilles en salade ou encore d’en parsemer dans vos plats les plus gourmands ! 

Balade plantes comestibles
Destination Paris-Saclay

Comment extraire le suc d’une plante ?

canva

Ici c’est du Plantain Lancéolé qui est un puissant anti-douleur, cicatrisant et désinfectant. Il suffit de faire une boule dans le creux de la main avec quelques feuilles et de les frictionner le tout une dizaine de secondes et puis le suc va sortir en pressant les feuilles ! C’est assez incroyable à voir nous étions tous ébahis par cette mécanique et surtout de sa simplicité ! 

On mange notre première plante sauvage comestible !

Nous continuons notre chemin et là c’est une vraie caverne d’Ali Baba pour Stéphane !

Des bouleaux, des orties, des baies d’If, un vrai festin nous attend ! Notre guide nous enlève alors une de nos principales inquiétudes : seulement 10% des plantes sauvages sont toxiques ! Ouf…

Les fruits de l’if sont des petites baies rouges très sucrées qui rappellent le goût du litchi !  Certains, très téméraires, en ont mangé une vingtaine et d’autres plus craintifs (comme nous) en ont goûté une ou deux mais nous avons été séduits ! Cependant, attention il ne faut surtout pas croquer le noyau qui lui est très toxique, il faut juste manger le fruit rouge qui l’entoure.

if
If canva
Balade plantes comestibles
Destination Paris-Saclay

Et puis d’un coup, nous voyons Stéphane prendre des orties à pleine main ! Un élan de stupeur nous submerge, il s’en amuse et nous explique qu’il faut prendre l’ortie par le bas pour qu’il ne pique pas ! 

Les visiteurs sont ravis, ils participent, posent des questions, n’ont aucune hésitation à tester, goûter, mâcher toutes les plantes.

Le bouleau pour un corps de rêve ?

Une des dernières découvertes de la journée : le bouleau qui est un très grand arbre et dont les feuilles servent à faire des tisanes qui aident à éliminer la cellulite (à noter pour le summer body de l’été prochain !!!)

bouleau
Canva azuki

Nous vous invitons à jeter un œil sur le site de Stéphane qui propose de très nombreuses recettes et qui est une source d’information si les plantes sauvages comestibles vous intéressent !  https://stephaneloriot.wordpress.com/

600*600

Lucie

“ Le saviez-vous ? Selon stéphane il est possible de se nourrir exclusivement de plantes car elles apportent les apports journaliers nécessaires sans carences ! ”

Fermer le menu