Des expériences à vivre

Entre tradition et nostalgie au musée palaisien du Hurepoix

Ebéniste - Cécile Manoha

Pour une poignée d’euros,  le musée palaisien du Hurepoix nous propose un voyage dans le temps ! Niché au cœur de l’hôtel Brière, il offre l’opportunité de découvrir les us et coutumes de la France du début du XXème siècle. La collection présente est principalement issue de dons d’habitants, d’anciens ateliers ou commerces (principalement de Palaiseau) qui cherchent à leur donner une seconde vie.

Retour dans le passé

Ce musée se compose de différentes scènes de la vie quotidienne : du menuisier travaillant le bois en passant par l’horloger et la précision de ses gestes à la finesse de la couturière. Des mannequins illustrent la plupart des salles permettant à chaque visiteur de se projeter dans l’ambiance de l’époque. La collection est impressionnante, les décors sont luxuriants tant les sujets sont variés.

Je retombe rapidement en enfance en revoyant certains objets encore présents chez mes grands-parents. Telle une madeleine de Proust, la grande lessiveuse en acier, la faucille et le rabot en bois me sont familiers.

Escalier en bois - Cécile Manoha

L’escalier en bois massif qui dessert chaque étage est splendide. Il présente les marques toujours visibles des différents compagnons qui ont travaillé dessus.

On déambule dans chaque pièce entre matériels agricoles, faïences, costumes d’époque et autres curiosités. Chaque objet a son histoire, racontée par une bénévole, actrice majeure de la vie du musée.

Les bénévoles au cœur de l’action

Une équipe de bénévoles dynamiques nous plongent rapidement dans l’intimité du lieu. L’ambiance est familiale. C’est la passion de transmettre leurs connaissances aux nouvelles générations et les trésors du lieu qui les réunissent. Martine, notre guide du jour, est active depuis plus de 10 ans. L’endroit est pour elle une échappatoire hors du temps loin des petits tracas du quotidien.

Comme dans une fourmilière, on croise des bénévoles portant des vieux outils d’autres avec des plans pour refaire certaines pièces. C’est un lieu très vivant comme je les aime.

Musée Palaisien du Hurepoix - Cécile Manoha

La visite s’achève. Si je devais choisir une pièce marquante : je choisirais la représentation de la bourgeoisie pour la qualité du décor et la richesse des habits. Le tout tapissé par de la véritable toile de Jouy.

L’histoire vraie de la Pie Voleuse ou la Servante de Palaiseau

Affiche de la pie voleuse - Cécile Manoha

L’histoire se déroule en 1631 à Palaiseau, une servante fût condamnée à mort suite à un vol d’argenterie dans la maison de ses maitres. Elle nia être la responsable de ce vol mais elle fut malgré tout exécutée.

Quelques années plus tard, on retrouva dans un nid de pie tous les objets volés, ce qui l’innocenta.

Rossini s’inspire en 1817 de ce fait réel pour créer le célèbre opéra Italien appelé, la pie voleuse, Rossini inspira ensuite Hergé dans l’album de Tintin, les Bijoux de la Castafiore.

Musée Palaisien du Hurepoix

5 Place de la Victoire
91120 Palaiseau

Tel. 01 69 31 45 70

Site internet : www.musee-palaiseau.net/index.html

Damien, chargé de l'animation numérique à l'OT Destination Paris-Saclay

Damien

“ Notez bien dans votre agenda, de venir découvrir dès que possible, la caverne d’Ali Baba du Hurepoix et ses nombreux trésors.”

Fermer le menu