nos 10 incontournables

Tour de Montlhéry

Montez les marches et admirez l’une des plus belles vues de la destination !

Linas. Tour de Montlhery. Photo aérienne drone JM molina Agglo Paris-Saclay
Tour de Montlhery - JM molina Agglo Paris-Saclay

Visible à des kilomètres à la ronde, la tour de Montlhéry s’impose inévitablement dans le paysage essonnien. Ouverte de mi-avril à fin octobre, vous pourrez, après avoir monté les 138 marches, admirer au sommet une vue à 360 degrés.

Un passé remontant à la fin du Xème siècle

La première mention du château de Montlhéry remonte à 991. Ce château situé sur un monticule est achevé en 1015 et est composé d’une tour de bois, protégée par une enceinte. Ensuite, le château entre dans le domaine royale en 1104 et se révèle rapidement être un enjeu pour les capétiens de part sa situation géographique, entre Paris et Orléans

Mairie de Montlhéry
Mairie de Montlhéry

Transformation au fil des siècles par les rois

Destination Paris-Saclay
Destination Paris-Saclay

Louis VII séjourne au château en 1144 avec son ministre. Un château avec un donjon en maçonnerie est construit avant le XIIIème. Puis, Philippe Auguste séjourne à plusieurs reprises et entreprend des travaux et des aménagements supplémentaires.
 Saint-Louis se réfugie à Montlhéry à la fin des années 1227 craignant un enlèvement à Etampes. Saint Louis a fait construire une chapelle en 1254.

Le donjon, vestige du château

En 1591, le gourverneur de Paris, ordonne le démantèlement du château à l’exception du donjon. Pour ce qui est du donjon, on distingue, en l’observant, deux périodes de construction.

Il faut savoir que l’on doit la partie basse et les deux premiers étages  à Philippe Auguste alors que la partie supérieure date de la fin XIVème siècle, lors des travaux après la Guerre de Cent ans.

Tour Montlhéry - Alain Beguerie
Tour Montlhéry - Alain Beguerie

Un lieu d’expérimentation

Montlhéry Jm Molina Agglo Paris-Saclay
Montlhéry Jm Molina Agglo Paris-Saclay

De part, sa position géographique et sa domination à 167 mètres depuis le bas de la butte, la tour de Montlhéry a servi à de nombreuses reprises d’expériences scientifiques.

1822 = Calcul de la vitesse du son par François Agago, Louis-Joseph Gay Lussac et Urbain le Verrier. Ils ont tiré de nuit un coup de canon au sommet de la Tour.  La détonation a été vue et entendue depuis l’observatoire de Villejuif.

1823 = Tour de chappe (télégraphe) visible depuis Fontenay-aux-Roses et Torfou

1874 = Alfred Cornu mesure du haut du sommet de la tour, la vitesse de la lumière depuis l’observatoire de Paris.

1914 = L’inventeur Defieber, y teste son modèle de parachute.

Tour de Montlhéry

10 Allée de la Tour
91310 Montlhéry

Tel. 01 60 12 72 06

Site internet : www.montlhery.fr

Fermer le menu